Louise de Bettignies

 

Louise de Bettignies, née le 15 juillet 1880 à Saint-Amand-les-Eaux, fut une héroïne de la Première Guerre mondiale. Après de brillantes études en Angleterre qui lui permirent de développer notamment ses aptitudes aux langues étrangères, elle devint préceptrice et voyagea beaucoup en Europe. Au début de la Première Guerre mondiale, elle habitait à Lille avec sa soeur et elle participa à la défense de la ville, ce qui n'empêcha cependant pas la conquête de celle-ci par les allemands en octobre 1914. Elle décide alors, très vite, de mettre en place un réseau de renseignements pour le compte de l'armée anglaise, sous le pseudonyme d'Alice, utilisant à cette fin ses dons de polyglotte, puisqu'elle parle l'anglais, l'allemand et l'italien. Elle parvient à réunir de nombreuses informations sur les activités de l'armée allemande, qu'elle transmet aux britaniques par l'intermédiaire des Pays-Bas, pays resté neutre. Elle fait même savoir aux anglais que l'armée allemande prépare pour 1916 une attaque de grande envergure sur Verdun.

Le réseau de renseignement de Louise de Bettignies n'aura qu'une activité limitée dans le temps, même s'il fut très efficace, puisque cette dernière est arrêtée le 20 octobre 1915 près de Tournai et condamnée à mort le 16 mars 1916 à Bruxelles. Malgré la commutation de sa peine en travaux forcés à perpétuité, elle meurt à 38 ans, quelques semaines avant l'armistice, le 27 septembre 1918, à Cologne, des suites de l'opération chirurgicale d'un abcès pleural contracté en raison de ses conditions de détention très rudes. Elle sera décorée, à titre posthume, en 1920, de la Légion d'honneur, de la Croix de guerre avec palme et faite Officier de l'ordre de l'Empire britanique. Elle repose au cimetière de Saint-Amand-les-Eaux.

 

 

Louise de betignies medium2

 

 

Dans la nef de la chapelle de Notre-Dame de Lorette, se trouve une vitrine qui fait mémoire de Louise de Bettignies et qui contient notamment la croix qui marquait la sépulture de cette dernière au cimetière de Cologne où elle fut initialement enterrée. Cette croix a été remise par la famille de Bettignies à la Garde d'honneur de l'ossuaire le 25 septembre 1994.

 

Louise de bettignies

 

 

 

 

×