Le culte à Notre-Dame de Lorette

Il y a plus d'un siècle que la guerre de 1914-1918 s’est achevée.
La chapelle abritant la statue de Notre Dame de Lorette a repris sa place sur le plateau à quelques distances de l’ancienne, et le cimetière s’est organisé autour avec la tour lanterne reliquaire recueillant les restes des ossements.

 

La chapelle, grâce à la Garde d’honneur, est, en principe, toujours accessible ; elle est le cœur de ce lieu fort de mémoire, et beaucoup y viennent seul ou en famille, en semaine et le dimanche.

 

Img 0177 2 2925x3900

 


 

 

Img 0171 4000x2994

 

 

La neuvaine constitue un temps privilégié pour la prière en ce lieu qui, depuis le XVIème siècle, est, presque sans interruption, fréquenté par les pèlerins.

 

Même au cœur de la tourmente de la guerre, il est resté un lieu de recours à Dieu, ainsi qu'en témoigne l’image du Christ mutilé, aujourd’hui dans la chapelle, sur l’autel latéral, témoin silencieux de la prière des soldats.

 

Que Notre Dame de Lorette soit encore longtemps au cœur de ce lieu celle vers qui chacun peut se tourner et qui jamais ne manque de nous obtenir de son Fils les secours qu’on lui demande.

 

Abbé Jean-Marie REVERSE

Chapelain de Notre-Dame de Lorette