La nécropole

Le cimetière, la chapelle et la tour-lanterne

 

La nécropole est ouverte toute l'année aux horaires suivants :

 

  • d'octobre à mars : de 8 h 30 à 16 h 15
  • d'avril à mai : de 9 h à 17 h 30
  • de juin à août : de 9 h à 18 h 30
  • en septembre : de 9 h à 17 h 30

 

Les animaux y sont interdits et il est défendu de fumer.

 

Entre le 1er mars et le 30 novembre, période au cours de laquelle la Garde d'honneur est présente dans la nécropole, vous pouvez vous adresser aux gardes d'honneur pour qu'ils vous guident dans la visite des lieux. Si vous souhaitez un accueil particulier, veuillez cliquer ici. 

 

 

Monument du general maistre

 

Monument à la gloire du Général Maistre

 

 

Le cimetière qui est disposé autour de la chapelle de Notre-Dame de Lorette et de la tour-lanterne est le plus grand cimetère militaire de France puisqu'il regroupe environ 43000 corps de soldats tombés lors des batailles d'Artois. A titre de comparaison, dans le célèbre cimetière américain de Colleville-sur-mer, situé à proximité d'une des plages du débarquement du 6 juin 1944, reposent 9388 personnes.

Le cimetière de la colline de Lorette forme un rectangle d'environ 13 hectares, mesurant 645 mètres sur 200. Il est divisé en quatre parties par deux allées perpendulaires et, au centre, se trouvent la chapelle et la tour-lanterne ainsi qu'un dispositif permettant de ranimer régulièrement une flamme du souvenir, de la même manière qu'à l'Arc de triomphe à Paris.

En vertu d'un arrêté du 20 mars 2014 pris par le ministre de la Défense et le ministre délégué, chargé des anciens combattants, le cimetière national de Notre-Dame de Lorette est devenu un "haut lieu de la mémoire nationale du ministère de la défense", en ce qu'il est lié à la mémoire des conflits contemporains depuis 1870, qu'il a un caractère national et emblématique d’un aspect des conflits contemporains et qu'il est entretenu par le ministère de la défense ou sous sa responsabilité, afin de perpétuer la mémoire des conflits contemporains et de maintenir le lien armée-nation. Plus spécialement, la nécropole est distinguée au titre des militaires morts pour la France aux côtés de leurs frères d’armes alliés (1914-1918).

 

Img 0191 3416x3419 2

 

Les corps des soldats qui purent être identifiés, au nombre d'environ 20000,  ont été enterrés individuellement, leur nom figurant sur une croix. Cependant, de très nombreuses dépouilles mortelles n'ont pu être identifiées et elles ont donc été déposées dans sept ossuaires disposés, pour six d'entre eux, au milieu des tombes et pour le septième, dans la crypte de la tour-lanterne. Au total, 22970 corps reposent dans ces ossuaires qui, s'agissant de  ceux placés dans le cimetière, portent le nom d'un général ou d'un maréchal de la Grande Guerre. 

 

Plan du cimetière

 

Img006

 

 

Le musée Lens' 14 - 18, Centre d'histoire Guerre et Paix, est situé à Souchez, en bas de la colline, vous propose de découvrir de nombreux objets et  documents relatifs à la Grande guerre (entrée gratuite) : http://www.lens14-18.com/

 

 

 

Coucher de soleil sur la necropole